Accueil
 
Le GR20 de Calenzana à Vizzavona (Octobre 2004)
DéfilDéfilement (scrolling) 5s. - Appuyer sur F11 pour passer en plein écran.
Défilement
Carte Corse
Guide FFPP Corse
Tracé du GR20
Calenzana vu de Montemaggiore
Montemaggiore vu de l’église Saint Rainer
La Corse dans la Méditerranée (200ko) Le Guide de la FFRP Le tracé du GR20 Calenzana vu de Montemaggiore Montemaggiore vu de l’église Saint Rainer
L’église romane Saint Rainer
Début du GR20
Source
Chèvre sauvage au col de Bocca à u Saltu
Le soleil se couche à Bocca u Saltu
L’église romane Saint Rainer (XII° siècle) Le GR débute à Calenzana Ravitaillement en eau Chèvre sauvage au col de Bocca à u Saltu Le soleil se couche à Bocca u Saltu
Bivouac à sur la crête près de Bocca u Saltu
Le refuge d’Ortu di u Piobbu
Le refuge d'Ortu di u Piobbu
Vers le refuge de Carozzu
Vers le refuge de Carozzu
Bivouac à sur la crête près de Bocca u Saltu Le refuge d’Ortu di u Piobbu Je quitte le refuge d’Ortu di u Piobbu Du refuge d’Ortu di y Piobbu au refuge de Carozzu Du refuge d’Ortu di u Piobbu au refuge de Carozzu
Le refuge de Carozzu
Refuge de Carozzu
Passerelle de Spasimata
amis
Vers le refuge d'Ascu Stagnu
Le refuge de Carozzu Le soir (Carozzu) Passerelle de Spasimata Deux amis du Québec Vers le refuge d’Ascu Stagnu
Pause GR20
Restaurant au col d’Ascu Stagnu
Vers le refuge de Tighjettu
Pause près du lac Lavu d’Altore
Entrée du cirque de la solitude
Pause Restaurant au col d’Ascu Stagnu Vers le refuge de Tighjettu Pause près du lac Lavu d’Altore Entrée du cirque de la solitude
Cirque de la Solitude - GR20
Désescalade
Le bas du cirque de la Solitude
Échelle, cirque de la Solitude
Sortie du cirque de la Solitude
Cirque de la Solitude Désescalade Le bas du cirque de la Solitude Échelle, cirque de la Solitude Sortie du cirque de la Solitude

Petits bobos - GR20
Pause après le cirque de la Solitude
chocard - GR20
Sieste avant le refuge de Tighjettu
Salamandre - GR20
Petits bobos Pause après le cirque de la Solitude chocard Sieste avant le refuge de Tighjettu Salamandre
La pluie - GR20
Tronc plein de pierres
Le refuge de Ciottulu di Mori
Séchage des habits
Traversée du Golu
La pluie Tronc plein de pierres Le refuge de Ciottulu di Mori Séchage des habits Traversée du Golu
Traversée du Golu
Le long du Golu
Bergeries d'E Radule
Pont emporté - GR20
Castel de Vergio
Si vous ratez votre saut Le long du Golu Bergeries d’E Radule Pont emporté Castel de Vergio
Arc-en-ciel
Bocca San Petru
Lac de Ninu
Les chevaux du lac de Ninu
Pause avant le refuge de Manganu
Arc-en-ciel Bocca San Petru Lac de Ninu Les chevaux du lac de Ninu Pause avant le refuge de Manganu
Les bergeries de Vaccaghja
Le soleil se lève au refuge de Manganu
Le refuge de Petra Piana
Lever de soleil au refuge de l'Onda
Montée vers Punta Muratellu
Les bergeries de Vaccaghja Le soleil se lève au refuge de Manganu Le refuge de Petra Piana Lever de soleil au refuge de l’Onda Montée vers Punta Muratellu
Bivouac Punta Muratellu
La visibilité à Punta Muratellu
Le chef de la gare de Vizzavona
Repas gare Vizzavona
Le train corse
Bivouac Punta Muratellu La visibilité à Punta Muratellu Le chef de la gare de Vizzavona Repas improvisé dans la gare Le train corse
Au-dessus de Vizzavona
Vers le refuge d'E Capelle
Tunnel à Vizzavona
Lézard - GR20
Départ par Ajaccio
Au-dessus de Vizzavona Vers le refuge d’E Capelle
Demi-tour ici.
Tunnel à Vizzavona Lézard Je quitte la Corse par le port d’Ajaccio.
 
La région traversée par le GR20 Nord vue du ciel
 
Calenzanna et la Balagne vues du ciel
 
  La région traversée par le GR20 Nord vue du ciel
Calenzanna
départ du GR20
 

 

J’étais sur le GR20 du trois au dix-sept octobre 2004.

 

Vos impressions ...


- Le mois d’Octobre peut être excellent pour effectuer le GR20. Peu de monde (quelques personnes seulement dans les refuges non gardés). Attention cependant le jour ne dure que de de 7h¼ à 19 heures environ. D’autre part vous pouvez subir un temps hivernal dans la montagne comme cela m’est arrivé. Si vous n’êtes pas très bien équipés (Gore-Tex haut et bas, pulls, etc) cela peut devenir très difficile voire dangereux.

- Il mérite bien sa réputation. Si vous avez une excellente condition physique, pas de surpoids, un sac très bien préparé (ne dépassant pas 15 kg au maximum avec le ravitaillement hors eau) vous réussirez sans souffrance.

- Je pense qu’il ne faut pas se charger trop en nourriture, car si dans les refuges non gardés à partir du mois d’Octobre on ne trouve rien, toutes les trois étapes dans les gîtes (Col d’Ascu, Castel de Vergio (3x le prix des grandes surfaces tout de même) et Corte) on peut se ravitailler.

- Des gens très entraînés quand le temps le permet doublent même les étapes .

- Dans une période sèche beaucoup d’étapes ne comportent qu’une source ou même aucune.

- J’étais équipé d’une tente Northface de 1500 grammes et d’un sac de couchage (-18°) et d’un matelas autogonflant. Si vous êtes sûr de coucher dans les refuges la tente est inutile. A noter que le camping ou bivouac est interdit sur le GR et ses alentours.

- Pour l’eau quatre bouteilles en plastique de 50 cl avec embout spécial placées dans les poches extérieures du sac à dos.

- J’étais équipé d’un montre - altimètre - boussole Suunto. Rassurant mais pas indispensable. Il faut suivre les marques du GR un point c’est tout.

- Emmener un livre un peu difficile pour le cas où vous êtes seul ou bloqué. J’avais une petite radio avec des écouteurs pour prendre la météo chaque soir.


Les erreurs que j’ai commises :

Partir avec un sac beaucoup trop lourd (20kg plus trois litres d’eau, ravitaillement excessif surtout)
Partir en surpoids corporel (J’ai perdu tout de même 4 kg pendant le GR)
Port d’un jeans rigide à proscrire absolument en raison des passages d’escalade constants. Je l’ai jeté en cours de route.
Je me suis égaré deux fois avant de comprendre la nécessité de suivre les marques du GR rigoureusement. Ceci est une règle impérative de sécurité.
J’ai utilisé la couverture de survie à proximité d’un orage (avant de la replier tout de même).


Quelques photos de Corte et de Castagniccia prises à la fin du GR20.

 

up